Seniors garçons. Coupe de France : L’Isle-Jourdain-Barzun : 30 à 34. La réputation du club des Pyrénées-Atlantiques n’était pas usurpée ; c’est une équipe expérimentée et très physique qui était proposée aux Lislois. En dépit d’une bonne entame, la défense a, petit à petit, lâché face aux coups de boutoir des Aquitains qui s’envolaient peu avant la pause en comptant jusqu’à 8 buts d’avance (16 à 8).

Surpris, les locaux réagissaient en seconde période en changeant le système de défense faisant jeu égal avec leurs adversaires. L’espoir subsistait à 10 minutes du terme quand l’écart n’était que de 3 points (27 à 24). Dommage de ne pas avoir scoré quand Barzun était diminué par des exclusions de 2 minutes car l’issue aurait pu être plus incertaine. Une défaite certes mais avec les honneurs. Félicitations aux joueurs pour leur combativité dans un match difficile où l’absence de joueurs cadres a pesé. L’équipe : P. Perrot (goal), N. Bocher (2), G. Campo (2), L. Ferrandis (1), C. Murat, Q. Nacachian (1), D. Paquereau (3), L. Pourquery (3), A. Vavcauwenberger, T. Verdié (5), R. Vergez (6), A. Zizard (7).

Honneur filles moins de 18 ans. Colomiers-L’Isle-Jourdain : 18 à 18 (MT : 9 à 11). Le duel entre les premiers a accouché d’un match nul. Pourtant, les Lisloises ont toujours fait la course en tête ; malheureusement, les 4 penaltys ratés ont coûté la victoire aux protégés de David Labeguerie. Une occasion en or pour prendre une option sur la première place qualificative pour évoluer au niveau supérieur. Tant les deux équipes dominent la poule ; le match retour vaudra son pesant d’or.

Honneur garçons moins de 15 ans. L’Isle-Jourdain-Montauban : 39 à 21. Même si tout n’est pas parfait aux dires des entraîneurs, c’est une victoire, certes devant une équipe en construction, mais très encourageante pour l’avenir. C’est dans le domaine de la passe que l’équipe devra progresser. Mention spéciale à G. Maffre, auteur de 15 buts, et au gardien F. Tinelli.