Article La Depeche

En prénationale, les Lislois créent la sensation en s’imposant à Carmaux 35-32 (mi-temps : 17-16). Il en a fallu de la volonté pour tenir ce match. D’ailleurs, l’arbitre a eu beaucoup de travail, faisant pleuvoir les exclusions de 2 minutes des deux côtés. A la reprise, les Gersois prenaient très vite un avantage de 7 buts en s’appuyant sur un jeu rapide. Mais l’organisation centrale Campo-Verdié s’est trouvée déstabilisée par une 3e exclusion de Guillaume, donnant un peu d’espoir aux locaux. Les Lislois pliaient mais ne rompaient pas dans une fin de match très tendue et très hachée par les sanctions légitimes du corps arbitral.

Les moins de 18 ans masculins s’inclinent à Castres 27-38 pour le compte du championnat de 1re division. Les jeunes Lislois finissent sur une nouvelle défaite dans un championnat d’un niveau trop élevé pour eux.

Les moins de 17 ans filles ont gardé dimanche dans leur salle leur invincibilité face à Saint-Girons en s’imposant 26 à 17. Très vite, les Lisloises prennent les initiatives, bien organisées en défense. Elles mettent en échec les deux joueuses dangereuses de la base arrière ariégeoise. Les deux équipes ont joué une partie de la rencontre aux penalties et à ce jeu, c’est Eden Antonello dans les cages par ses arrêts et Annie Bohn par ses réalisations qui ont permis d’assurer un avantage conséquent que les Couseranes n’ont jamais pu combler. Le match s’achevait sous un tonnerre d’applaudissements. Assurèes de la 1re place, une victoire à Rabastens, au titre des 2 meilleurs premiers des 5 poules, leur permettrait d’accéder directement en demi-finale d’Occitanie sans passer par les 8es et quart de finale.