Article La Depeche

Le HBCL tient la barre avec deux victoires obtenues à l’extérieur le week-end dernier chez les seniors.

En prénational B féminines, les Lisloises s’imposent 35 à 19 à Villefranche-de-Lauraguais. Face à une équipe à l’effectif réduit, elles n’ont jamais douté, faisant montre d’une qualité technique supérieure et d’une organisation offensive bien structurée. Mise à part une petite baisse de régime à la reprise, jamais les Gersoises n’auront été inquiétés. Si toute l’équipe est à féliciter, mention spéciale à Nathalie et Séverine, meilleures réalisatrices (6 buts chacune). Finir la phase aller à la 2e place derrière l’inaccessible TFH mais devant les clubs descendant de prénationale A (Colomiers et Aucamville) est un petit exploit qui met en relief le travail et la solidarité de ce groupe.

En excellence masculine, l’équipe II messieurs arrache la victoire à Muret 32 à 29. C’est avec une équipe au complet, avec le retour des éléments qui habituellement compensent les blessures ou absences en équipe I, que les Lislois se rendaient à Muret dans l’espoir de conjurer le signe indien. En effet, deux fois battus en 1re phase, ce match devait sonner la révolte. Ce fut le cas pendant 13 minutes ou L’Isle-Jourdain a fait cavalier seul, concrétisée par une avance (2-10). Et pourtant, trop de précipitation et de pertes de balles redonnaient des couleurs aux locaux qui, petit à petit, grignotaient le retard de 11 buts (11-22) pour se retrouver dans le money time avec un retard d’un seul but (28-29). Deux buts de David Declunder assuraient le gain du match, mais la 2e mi-temps fut laborieuse. Le groupe a dédié cette victoire à son entraineur Vincent, absent pour cause de paternité.

Les autres résultats.
Moins de 18 ans garçons 1re division : Castanet 33-L’Isle-Jourdain 26.
C’est la meilleure équipe qui l’a emporté. Pour les Lislois, les défaites s’enchainent dans cette poule qui concentre l’élite régionale. Mais, malgré l’adversité, le groupe reste soudé.

Moins de 13 ans mixte : Mauvezin 11-L’Isle-Jourdain 28.
Plus aguerris et plus complets, la victoire est revenue aux protégés de Thomas Declunder.