L’épopée aura été brêve pour les deux équipes seniors éliminées dès le premier tour de la Coupe de France. Les hommes se sont inclinés d’une courte tête face à Roques 31 à 32. Pour ce match, le coach avait fait un mix entre l’équipe I et II. La rencontre démarrait sur un rythme élevé et déjà, le gardien visiteur mettait la pression sur les tireurs lislois. Dans le jeu, les forces s’équilibraient ; les joueurs promus, à l’instar de Mathieu Porée, se mettaient au diapason. Avec 3 penalties ratés, les locaux subissaient la pression perpétuelle du gardien et, si l’écart n’était que de 4 buts à la pause, ils le devaient à leur propre gardien dans les cages qui limitait l’inflation au score. De retour des vestiaires, les Lislois, avec une défense haute, gênaient les attaques adverses et, petit à petit, refaisaient leur handicap mais pour terminer à 1 point.

Les seniors féminines s’inclinent, elles aussi, 16 à 22 face & Beauzelle. Pourtant incomplètes, les locales ont bien gênées leurs adversaires dans une première mi-temps ou les gardiennes faisaient la loi. Mais un gros passage à vide pendant 15 minutes (alors que les Lisloises revenaient à 1 but, 11-12) plombait leurs espoirs, encaissant un 9-0 (11-20). Un temps mort à 10 minutes du terme remobilisait l’équipe qui se retrouvait en défense, leur permettant de s’offrir un baroud d’honneur avec 4 réalisations d’affilée.

Moins de 18 ans garçons 1re division : L’Isle-Jourdain 30-Muret 28.
Un match très disputé et engagé entre deux équipes très proches. Le mot de la fin revient aux jeunes Gersois, plus complets. A déplorer la blessure d’Ethan Ousseni.

Moins de 15 ans garçons : L’Isle-Jourdain 42-Fenix Sud-Ouest 10.
Les Lislois ont pu s’appuyer sur un collectif homogène, ou chacun a pu participer à une victoire qui ne souffre d’aucune contestation.